AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Description des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aislinn A. Aberlin
Amazone rougissante †

avatar

Date d'inscription : 05/04/2009
Nombre de messages : 296
Age : 27
Doublon : Liad'
Métamorphose : Gamine

Feuille de personnage
Tell me more:

MessageSujet: Description des lieux   Jeu 10 Sep - 17:38

Etablissements
...


L’éternité c’est long (surtout vers la fin) et les plaisirs de la chair et de la chasse ne suffisent pas toujours à remplir les nuits des immortels. Heureusement, Paris, en bonne mère, s’est occupée des plus talentueux de ses enfants, veillant à leur fournir toutes les distractions d’autrefois.


Bars & Boîtes de Nuit

Créatures de la nuit, c’est tout naturellement que l’élite de la ville aime se retrouver autour d’un verre, dans des décors aux lumières psychédélique ou simplement à regarder le PMU. La plupart de ces établissements variés sont d’ailleurs tenus par des vampires, cherchant à vaincre l’ennui au travers d’un travail plus ou moins honnête. Il y en a pour tous les goûts, toutes les bourses et de toutes les catégories. Même si ceux de la Cité sont en majeure partie fréquentés par les citoyens les plus aisés.


L’Opéra Garnier

Les vampires aiment les arts. Surtout les arts anciens, ceux qu’ils ont découverts lors des époques qui les ont marqués ou au tout début de leur non-vie. C’est donc dans le cadre luxueux de l’Opéra Garnier que les plus cultivés d’entre eux viennent redécouvrir les classiques qui ont marqué leur histoire. Parfois, l’art moderne arrive à se faire une petite place dans le répertoire très stricte de l’Institut National de Musique. Il arrive même que le plus discipliné des Jazz s’en vienne secouer un peu les dorures et les peintures de maître mais la programmation reste essentiellement tournée autour des grands maîtres. Bach, Mozart, Debussy,Lully et les autres génies du passé vivront encore longtemps en ces lieux.


Le Louvres

Qui ne connaît pas le Louvres ? D’abord prison, puis palais et enfin musée, ses pierres sont aussi vieilles que Paris lui-même, ses murs plus vénérable encore que certaines de ses collections. Taillé en pierres de Paris, d’une architecture plutôt simple pour un édifice de cette importance, le musée regorge de beautés. Dans ses vitrines mais également les marqueteries, les statues et ces curieuses pyramides au milieu de la grande tour. Vous ne pourrez faire un pas sans rencontrer le regard d’un grand homme, et vos yeux finiront par crier grâce entre toutes les beautés qui les entourent. On avait coutume de dire que la visite du musée prendrait une semaine entière. De nos jours, il ne faut rien de moins que l’éternité pour en faire le tour.


Casino

Soyons franc. L’on peut être éternel sans aspirer à une vie d’absolu, d’art et de culture. Il est même fréquent de ne chercher que les divertissements, le frisson extrême et l’incertitude. Surtout quand celle de l’au-delà n’existe plus. Bafouant les anciennes lois interdisant les jeux d’argent en ville, le Casino s’est construit sur les ruines de la place vendôme. Ses lumières se réverbèrent à l’infini sur les eaux de la seine, zébrant le ciel d’un mélange criard de couleurs vives. Sa musique résonne longtemps dans les rues de Paris, attirant les gogo, ravis de se faire plumer dans un décor de carton pâte et d’illusion. Jeux, drogues de luxes, humains de luxe, boissons de luxe, si vous cherchez à oublier la réalité et que vous avez les moyens, c’est le meilleur endroit. Attention cependant à ne pas dépenser trop où le soleil risque bien fort de vous trouver enchaîné sur le sol. Ici, on n’aime pas les pauvres


Restaurants

Ce n’est pas parce que l’on n’a pas besoin de manger qu’il faut forcément renoncer aux plaisirs du palais. Certains vampires l’ont bien compris et s’il est de prime abord étonnant de trouver des restaurants dans la Cité, les odeurs qui s’en échappent expliquent bien la raison de leur présence. S’il en existe de tous les styles et de toutes les origines, ils sont tous spécialisés dans la fine cuisine et la nourriture de luxe. On dit que certains humains tueraient pour y manger les restes.


Studio

L’art visuel non plus ne meurt pas. Il faut d’ailleurs le surveiller de près afin que les radios et les télévisions humaines transmettent les bonnes informations. Tout le monde sait qu’il n’y a pas mieux que les médias pour manipuler l’opinion et c’est pour cela qu’un certain nombre de vampires dévoués au gouvernement dirigent le grand studio d’enregistrement de Paris, d’où partent les programmes de la France entière. C’est l’un des rares bâtiments de la Cité à être également actif de jour. Transfuges et esclaves sont en effet appréciés pour palier au petit nombre de vampires volontaires pour ce genre de travail difficile et peu gratifiant.


Armurerie

Last but not least, l’armurerie de la Cité à pignon sur rue. Une belle façade en bois vernis et une grande vitrine traitée contre les UV. A l’intérieur, des armes certes mais pas n’importe lesquelles. Objet d’art, antiquités et utilitaires s’y côtoient. Beaucoup de pistolets et de dagues, quelques armes de poing, une ou deux curiosités modernes mais peu de surprises. La plupart des vampires n’ont pas vraiment besoin d’elles et le propriétaire des lieux sait bien que la grande majorité de ses clients sont des collectionneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Description des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Fallen † :: { Les Établissements }-